Chiots Yorkshire l’éducation

 

EDUCATION DE VOTRE CHIOTS YORKSHIRE

 

 L’ARRIVEE DE VOTRE CHIOT

 

L’arrivée d’un chiot York dans une famille est comparable, à maints égards, à la venue d’un enfant. En clair, l’heureux événement ne souffre ni de l’improvisation ni de la précipitation. Pour réserver un bon accueil au chiot Yorkshire Toy, les questions d’intendance doivent être réglées avant le jour J, en respectant quelques règles d’or. Ce faisant, vous minimisez les effets de traumatisme que tout nouveau maître impose à son protégé en l’arrachant  au seul univers qu’il connaît – sa mère, sa fratrie, son éleveur de Yorkshire. D’où la nécessité d’être détendu et disponible.

 

L’INSTALLATION DE VOTRE CHIOT YORK

 

Première étape, lui attribuer un coin bien à lui. Le Yorkshire aime la compagnie, et le vôtre appréciera de participer à la vie familiale, c’est certain. Cependant , il est toutefois recommandé de prévoir l’endroit où il se reposera, passera ses nuits et les heures que vos obligations professionnelles ou personnelles vous interdiront de lui consacrer.

La place de votre chiot York est à l’intérieur, dans une pièce à l’abri des courants d’air. Dans un premier temps, le lieu idéal pour installer le nouveau venu est la cuisine. Carrelée, elle est facile à entretenir; son aération est simple. En outre, son mobilier résistera mieux aux dents de lait du chiot – aussi pointues que des aiguilles.

Pour le couchage de votre protégé, au départ il est inutile de vous lancer dans des dépenses fastueuses. Trouver une caisse en plastique lavable dans laquelle vous garnirez d’une serviette-éponge épaisse, plié en U. Mais surtout pas un panier en osier ou en mousse , cela afin d’éviter les perforations et les occlusions intestinales pouvant être fatales pour votre petit chien.

Pour les mêmes raisons, choisissez très soigneusement ses jouets parmi ceux qu’ils ne pourra pas réduire en menus morceaux. Si vous lui offrez une peluche, pensez à enlever les yeux, le nez, etc.., pour qu’il ne les avale pas (toujours dans les premiers moments un peu fous, le temps que l’éducation soit parachevée , après faites lui et faites vous plaisir en matière de jouets et accessoires ).

Dans le  » coin sommeil-repas « , placez son lit, ses jouets et son écuelle bien stable pour l’eau qui doit rester fraîche ou du moins la changer régulièrement. Ne changez pas ces objets de place pour un oui ou pour un non, vous déstabiliseriez votre chiot Yorkshire.

Attendu qu’il est hors de question de sortir votre chiot York dans la rue avant que sa couverture vaccinale soit effective (dix jours après le vaccin de rappel), aménagez-lui un coin toilettes. Une alèse (que vous trouvez en sac dans le rayon hygiène en supermarché), étalée au sol et à bonne distance de l’endroit où il dormira , lui suffira.

Seconde étape, la préparation psychologie des enfants. Bien sûr, ils attendront avec impatience l’arrivée de leur nouveau compagnon. Toutefois, vous devrez leur expliquer qu’il ne s’agit pas d’un jouet, qu’ils ne doivent pas le prendre dans leurs bras puisqu’il sait déjà marcher (tout de suite en le bousculant un peu par des gestes affectueux et maladroits car le chiot aura un temps d’adaptation à sa nouvelle maison et à sa nouvelle famille , ce que vous pourrez expliquer à vos enfants). Vous devrez aussi exiger d’eux qu’ils ne hurlent pas leur joie, qu’ils ne se disputent pas l’attention d’un chiot York, faute de quoi le malheureux serait durablement perturbé. Il faut savoir qu’un Yorkshire élevé dans une ambiance survoltée aura du mal à devenir propre.

 

LE PREMIER VOYAGE

 

Votre chiot Yorkshire nain est enfin disponible, votre éleveur de Yorkshire vous a appelé pour vous en prévenir. L’heure du départ a donc sonné. Pour que le chiot York supporte bien ce premier voyage et de minimiser son premier choc affectif, quelques idées que vous pouvez suivre :

– Convenez avec votre élevage de Yorkshire de l’heure de votre arrivée, afin qu’il détermine à quel moment nourrir le chiot Yorkshire pour qu’il ne soit pas malade en voiture ou indisposé en cours de route. Prévoyez un rouleau de papier  » essuie-tout  » et lingettes au cas où  …

– Venez de préférence en fin de matinée ou tout début d’après-midi. Le chiot Yorkshire aura ainsi une bonne partie de la journée pour découvrir son nouvel environnement.

– N’allez pas chercher votre protéger seul, le mieux est de venir accompagner d’une personne, mais pas en groupe.

 

 

L’ACCUEIL

 

Une fois chez vous, prenez le chiot Yorkshire dans vos bras en lui ramenant les quatre pattes sous le corps. Si vous avez un jardin, déposez-y votre nouveau compagnon pour qu’il se détende et se soulage; si vous n’en avez pas, déposez-le dans l’entrée de l’appartement ou de la maison, sans le perdre de vue, guidez-le vers la cuisine afin qu’il découvre ses quartiers.

Ces premiers instants étant d’une importance capitale, le calme et l’harmonie doivent régner. Soyez attentif à son besoin d’affection, mais ne l’étouffez pas. S’il manifeste le besoin de dormir, respectez son sommeil et évitez les bruits trop violents (portes qui claquent, cris, chamailleries, etc.) L’équilibre d’un jeune chien Yorkshire est fragile.

 

 LE PREMIER REPAS

 

Sevré depuis plusieurs semaines, votre chiot York sait et doit manger seul. Lorsque vous avez quitté l’éleveur de Yorkshire, il a dû vous donner ou vous vendre un sac contenant de la nourriture à laquelle votre chiot Yorkshire est habitué. N’en changez pas, mais, pour ce premier repas, diminuez un peu les quantités indiquées sur la notice de l’elevage de Yorkshire. S’il refuse de manger, ne vous inquiétez pas outre mesure. Dites-vous que le changement de domicile a dû le perturber et qu’il retrouvera l’appétit dès qu’il se sentira chez lui. Au pire, c’est l’affaire d’une journée.

 

LA PREMIERE NUIT

 

La première nuit est souvent terrifiante inquiétante pour le nouveau venu comme pour le maître. Le petit chiot Yorkshire, qui n’a jamais dormi sans ses frères et soeurs, s’affole et n’a de cesse de manifester son désarroi. Lors de l’extinction des feux, placez dans son panier une bouillotte et un réveil mécanique enroulés dans un vieux chandail. Ce leurre lui rappellera la chaleur et les battements du coeur maternels. Mettez-le au lit avec un biscuit a grignoter, éteignez la lumière et fermez la porte. S’il pleure, bouchez-vous les oreilles et, surtout, ne commettez pas l’erreur de lui rendre visite pour le rassurer – c’est précisément ce qu’il veut! Si vous cédez, sachez que votre abdication fera jurisprudence. En d’autres termes, il passera toutes ses nuits dans votre lit !

 

PROPRETE

 

Lorsqu’il arrive chez vous, votre chiots Yorkshire, n’est pas propre, mais à l’élevage, il a déjà commencé à apprendre à faire sur des tapis éducateurs (alèse) et pour lui, il est plus logique de continuer à faire ses besoins à la maison et non pas dans le jardin.

 

VOTRE EDUCATION : PROGRESSIVE, DOUCE, REGULIERE VA LUI APPRENDRE LE CONTRAIRE

Pendant vos absences, installez-le dans votre cuisine avec ses petites affaires et son tapis. Lorsque vous êtes présent, laisse-le aller à la découverte de sa maison.

Le chiot a envie de faire ses besoins lorsqu’il vient de manger ou lorsqu’il se réveille il tourne en rond, très vite, cherche sa place et SE POSE. Vite, vous l’entraînez sur son tapis avec toujours les mêmes mots, des encouragements et des félicitations….

Il est inutile de plonger le nez d’un chiot dans l’objet du délit… Je ne conçois pas une éducation NEGATIVE.

Il faut de la patience, de la cohérence. Pour avoir un résultat rapide, il faudrait pouvoir s’occuper de cette  » histoire-là  »  toutes les 2-3 heures, bien difficile lorsqu’on travaille, il faut donc ADMETTRE que l’éducation sera plus longue et NE PAS ABANDONNER.

 

chiots yorkshire

CARACTERE

Le Yorkshire est réputé pour sa vivacité, son intelligence, sa « présence », ses bisous, câlins, mimiques…. Vrai petit compagnon de la famille, il sera le reflet de l’éducation que vous lui donnerez, de l’ambiance dans laquelle vous le ferez vivre.

Le Yorkshire est un joyeux, un IMPULSIF. Ce n’est pas un fugueur, mais sa vivacité, son intérêt pour tout ce qui bouge, tout ce qui est nouveau, peuvent lui faire avoir une réaction inattendue. TENEZ LE TOUJOURS EN LAISSE !, même lorsqu’ il sera adulte, même lors des moments où vous serez persuadé que maintenant, vous l’avez bien sous votre contrôle. N’oubliez jamais que le Yorkshire reste un petit chien très actif quel que soit son âge et qu’il est rarement effrayé par les mouvements de la rue, les passages de voitures, les autres chiens…

De par sa petite taille, un chiot Yorkshire par son besoin de mouvements, ne se rend pas toujours compte des dangers qui peuvent se présenter. Cette parenthèse est très importante pour éviter les mauvaises surprises et les chagrins…

Lorsque votre chiots Yorkshire arrive chez vous, imaginez que vous avez l’équivalent d’un bébé humain, mais à  » 4 pattes  » évaluez les dangers et risques qu’il pourrait encourir, notamment les fils électriques, fils de téléphone, plantes toxiques, attention aussi à vos balcons, ou terrasses, les escaliers ouverts sur les côtés ou entre les marches. Vérifiez que votre jardin est bien clôturé, que votre portail est TOUJOURS FERME.

Lorsque vous déplacez votre voiture, vérifiez que votre chiot Yorkshire est en sécurité à la maison ou dans vos bras. Lorsque vous ouvrez une portière, pensez d’abord à tenir votre chien : Vous descendez ? Lui aussi et plus vite que vous !

Avant de claquer la portière, pensez à regarder d’abord où se trouvent ses pattes, le bout de son nez.

Et oui ! Cette liste est sans fin. On doit penser pour son chien. Lui, il se laisse vivre en vous aimant ;

Si vous avez de jeunes enfants, ne les laissez surtout pas tripoter, réveiller constamment  bébé chien qui DOIT DORMIR. Apprenez leur , que leur nouveau petit compagnon est un COPAIN de JEU et non pas un JOUET.

chiots yorkshire

 

 

 

 

 

Le Yorkshire est un TERRIER, il adore marcher à la campagne dans les bois; cette fois sans laisse si vous êtes certains qu’il ne court aucun danger.

Vous le verrez aller et revenir, humer l’air et la terre à pleine truffe, vous surveillant toujours du coin de l’œil…

Ne le SURPROTEGEZ pas, laissez-le être un chien…..

 Canalisez bien son impulsivité et son énergie, vous vous régalerez de toutes les qualités  » TERRIER  » de votre chiots Yorkshire !